Chirurgie Proctologique

La Chirurgie Colo-Proctologique regroupe toutes les techniques d’interventions et de traitement des nombreuses pathologies de la région du colon, du rectum et de l’anus.

La chirurgie du colon et du rectum sera requise en cas de cancer ou de maladie inflammatoire décelées dans la région colorectale.

L’examen proctologique permettra au chirurgien digestif de diagnostiquer et d’identifier les pathologies de la région anale. Plusieurs méthodes lui permettront d’établir un diagnostic : le toucher rectal, l’anuscopie ou encore la rectoscopie.

Aujourd’hui, ces deux disciplines ne font qu’une : la chirurgie Colo-Proctologique.

 

Les pathologies proctologiques

Fissure anale

La fissure anale est une déchirure de la muqueuse de la partie basse du canal anal, générant de vives douleurs chez le patient. Elle est principalement  liée à une  contracture du sphincter de l’anus. Si le traitement médical s’avère inefficace, il sera nécessaire d’envisager une intervention chirurgicale visant à lutter  contre la  contracture sphinctérienne, et réséquer la cicatrice vieillie.

Hémorroïdes

Les hémorroïdes sont les veines de l’anus. Elles peuvent devenir gênantes en  cas de mauvais retour  veineux. En cas de répétition des symptômes  gênants, une chirurgie  peut  être proposée. Il existe différentes techniques, dont l’intervention de Milligan Morgan, le HAL Doppler, ou la radiofréquence.

Fistule anale

La fistule anale se manifeste suite à l’infection des glandes localisées dans le canal anal. L’infection se développe souvent en abcès de la marge anale, entrainant des douleurs anales pour le patient. Le traitement de la fistule anale est systématiquement chirurgical et consistera en une ablation du trajet de la fistule.

Kyste sacrococcygien

Le kyste sacrococcygien, ou kyste pilonidal, est une infection douloureuse qui se localise au sommet du pli fessier. Le kyste sacrococcygien ne peut être traité que chirurgicalement. Le chirurgien digestif traitera l’inflammation ou la suppuration tout en veillant à éviter toute récidive.

Condylomes

Les condylomes sont des verrues de l’anus ou du canal anal, liées à une infection à HPV (papillomavirus). Ces lésions peuvent nécessiter une intervention  chirurgicale pour limiter le risque de contamination, ou de transformation  en lésion précancéreuse.

Prolapsus et incontinence

Lors d’un prolapsus rectal, le patient peut présenter à la fois une constipation ou des troubles de continence anale. Ces troubles peuvent être corrigés par  une  intervention  chirurgicale. Deux techniques chirurgicales peuvent être proposées : la rectopexie et l’intervention de Delorme.

Contenu modifié le 02/09/19