Thyroïde : Présentation

Cette page de présentation sur la Thyroïde est liée à la Chirurgie Endocrinienne

Définition :

La thyroïde agit, en sécrétant des hormones, comme un régulateur des différentes fonctions de l’organisme. On peut la comparer au thermostat général de l’organisme :

  • si elle fonctionne trop on observe une accélération du pouls, du transit intestinal, une perte de poids, une excitation et une agressivité.
  • si elle fonctionne peu ou pas du tout, on observe un ralentissement du pouls, une constipation, une prise de poids, des trous de mémoires et des signes de dépression.

La thyroïde peut être atteinte de maladie bénignes et de cancer. A peu près 10% de la population française serait atteinte de maladie bénigne (goitre, nodule, hypo ou hyperthyroïdie). Les cancers de la thyroïde représentent 10 à 12 % des tumeurs de la thyroïde, ce qui explique les bilans avant de décider d’une intervention. Ils sont de très bon pronostic dans 90% des cas.

Signes cliniques :

Les signes cliniques sont différents en fonction de la maladie. On distingue, l’hyperthyroïdie , l’hypothyroïdie, et les nodules. 

  • Hyperthyroïdie : accélération du pouls, du transit intestinal, une perte de poids, une excitation et une agressivité. Elle peut parfoit être frustre et se traduire uniquement par des signes cardiaques. Elle traduit soit une hypersécrétion globale de la thyroïde comme on voit dans la maladie de Basebow, soit un nodule qui secrète trop d’hormone sans contrôle (Nodule chaud ou toxique)
  • Hypothyroidie : ralentissement du pouls, une constipation, une prise de poids, des trous de mémoires et des signes de dépression. Il s’agit d’un manque de sécrétion de la thyroïde, qui se traite médicalement par un substitut hormonal (Levothyrox)
  • Nodule : c’est la palpation du cou qui permet de détecter un nodule bénin ou malin. Si le nodule sécrète trop d’hormone, on dit qu’il est chaud et on a en plus des signes d’hyperthyroïdie. Si le nodule ne secrète pas on dit qu’il est froid. Il faut alors faire des investigations complémentaires pour détecter un éventuel cancer. 

Examens complémentaires :

  • Dosage des hormones : permet d’affirmer si la thyroïde est en hyper ou hypothyroïdie. L’interprétation des résultats se fait avec votre médecin.
  • L’échographie : permet de définir les nodules palpés ou non, si ils sont pleins (tumoral) ou liquidiens (kystiques), de les mesurer pour suivre leur évolution et dans certains cas, elle permet de guider une ponction pour une analyse au microscope. L’échographie doit être réalisée par un médecin entraîné à cet examen .
  • La scintigraphie : Consiste à injecter un élément ayant une faible radioactivité et ainsi, à l’aide d’une caméra de voir si un nodule est « chaud », c’est à dire si il sécrète beaucoup d’hormone, si c’est l’ensemble de la thyroïde qui sécrète beaucoup d’hormone (cas de la maladie de Basedow), ou si la thyroïde n’est plus fonctionnelle (pas de fixation)
  • L’analyse cytologique : faite à partir d’une ponction d’un nodule (soit en direct soit guidée par échographie) et interprétée par un médecin anatomo-pathologiste, elle permet d’orienter vers le diagnostic de cancer.

Traitement médical :

  • Nodules froids : si on est pratiquement certains qu’ils sont bénin, on propose une surveillance régulière avec palpation et échographie. Le traitement consiste à mettre la thyroïde au repos
  • Nodules chauds : il peut être proposé un traitement médical ou une injection d’iode 131 radioactive qui permet de détruire le nodule, ou une exérèse chirurgicale 
  • Maladie de basedow : le traitement peut être médical, ou par Iode 131 ou chirurgical

Les autres interventions de Chirurgie Endocrinienne

Thyroïde : Traitement chirurgical

Thyroïde : Après la chirurgie

Pancréatite : Présentation

Pancréatite aigüe

Pancréatite chronique

Contenu modifié le 28/09/16

Pathologies traitées

Thyroïde : Traitement chirurgical
Thyroïde : Après la chirurgie

Centre Expert en Récupération Améliorée

grace logoGRACE est un groupe créé en 2014 dans le but de favoriser le développement et la diffusion de la réhabilitation améliorée après chirurgie.

Centre Expert en Obésité

cso logoLe Centre Spécialisé de l’Obésité est reconnu par le Ministère de la santé et internationalement renommé dans le traitement et la prise en charge de l’obésité.